Résultats des combats préliminaires de l'événement UFC Fight Night : Kennedy vs Natal

Compte-rendu des combats préliminaires en ligne de l'événement UFC Fight For The Troops 3...
FORT CAMPBELL, KY, 6 novembre – Les poids moyens Lorenz Larkin et Chris Camozzi étaient certes un peu déçus de se retrouver en carte préliminaire non télévisée, donc ils ont fait ce que les combattants font : ils ont livré une performance que les fans ne sont pas prêts d'oublier lors de l'événement UFC Fight For The Troops mercredi soir. Lorsque ce fut terminé, Larkin a remporté la victoire par décision unanime, mais il convient de rappeler que Camozzi ne mérite pas pour autant de se faire qualifier de perdant après un tel affrontement de trois rounds.

Les juges ont rendu deux cartes de pointage de 30-27 et le troisième, une carte de 29-28 en faveur de Larkin, qui voit ainsi sa fiche passer à 14-1 et 1 NL. Quant à la fiche de Camozzi, elle indique désormais 19-7.

Le premier round s'est avéré être ce dont tout amateur de kickboxing aurait rêvé. Les deux combattants ont utilisé leurs jambes, mixant habilement leurs attaques en pied-poing. Lorsqu'est venu le temps d'utiliser les poings, Larkin a eu l'avantage, ponctuant ses attaques par une puissante droite qui lui a permis d'envoyer Camozzi au tapis à 1:10. Après que ce dernier se soit relevé, Camozzi s'est ressaisi, mais avant la fin du round, les deux étaient de retour sur un pied d'égalité.

Camozzi est demeuré le plus actif des deux au second engagement, mais peu importe dans quelle position se retrouvait Larkin, il faisait de son mieux pour marquer des points, faisant réagir la foule à plusieurs reprises en cours de route. À mi-chemin du round, les coups de Larkins avaient ensanglanté le visage de Camozzi et le Californien a conséquemment augmenté son rythme – voyant l'opportunité de terminer son travail – ce qui a eu pour effet de forcer Camozzi à s'engager en corps à corps au cours de la dernière minute. Une fois que les combattants se sont séparés, il se sont engagés dans de furieux échanges avant le son de la cloche.

Au troisième round, en dépit de leur fatigue, il n'y a eu aucun laisser-aller de la part des deux hommes. Camozzi est demeuré actif avec ses coups de pied. Larkin a quant à lui lancés de solides coups de poing et de coude et les fans ont apprécié chaque seconde de ces échanges, bondissant même de leur siège au cours de la dernière minute afin de montrer leur appréciation pour ce combat qui gardera assurément les deux combattants loin de Facebook pour un bon moment.

MEDEIROS vs EDWARDS

L'Hawaïen Yancy Medeiros a remporté sa première victoire à l'UFC de façon impressionnante en mettant KO le vétéran Yves Edwards au cours du premier round de leur combat chez les poids légers.

La stratégie des deux hommes n'était pas un secret : se tenir debout et échanger. Et aucun n'a dérogé de son plan de match. Au départ, il semblait qu'Edwards (42-21-1) avait l'avantage, mais à chaque coup lancé, Medeiros semblait en vouloir davantage. C'est exactement ce que Edwards a fait, mais avec une précision parfaite, Medeiros (10-1) a balancé un uppercut lui ayant permis d'envoyer Edwards au tapis. L'arbitre John McCarthy est rapidement intervenu afin de mettre un terme au combat à la marque de 2:47.

Entrevue d'après-combat de Medeiros

BACZYNSKI vs MAGNY

Malgré le fait que Neil Magny se soit ressaisi en fin de combat, l'avance qu'avait pris Seth Baczynski au pointage a permis au "Polish Pistola" de remporter la victoire par décision unanime.

Les trois juges ont rendu des cartes de pointage de 29-28 en faveur de Baczynski, qui voit ainsi sa fiche passer à 18-8. Celle de Magny indique désormais 8-4.

Le premier round est allé partout – debout, contre la clôture, au tapis – et si Magny a bien su s'en tirer au clinch, Baczynski a cependant dominé en pied-poing et a fini le round en projetant son adversaire pour ensuite passer en position montée complète au cours de la dernière minute.

Les deux hommes ont encore combattu en corps à corps au second round, se retrouvant pendant un moment dans l'impasse, mais lorsqu'ils se séparés, Baczynski a aisément repris le dessus avec une solide droite suivie d'un passage efficace en position dominante.

Magny a finalement vu la lumière au bout du tunnel au troisième round, touchant la cible à quelques reprises à courte distance et en corps à corps, pour le plus grand plaisir de la foule qui s'est mis à encourager le vétéran de l'armée américaine. Et même si Magny a ébranlé Baczynski – qui était fatigué – dans les dernières secondes, cela ne lui fut pas suffisant pour s'attirer la faveur des juges.

BRUNSON vs HOUSTON

Le poids moyen Derek Brunson a rapidement disposé de l'invaincu et nouveau venu originaire du Nebraska, Brian Houston, en soumettant ce dernier au premier round.

Ébranlant Houston avec le premier coup qu'il a lancé - un coup de pied à la tête – Brunson s'est précipité sur le débutant et l'a immédiatement coincé dans un étranglement arrière. Houston a tenté de s'échapper, mais s'est vu forcé de taper à la marque de 48 secondes.

Avec cette victoire, Brunson a vu sa fiche passer à 11-2. Celle de Houston indique désormais 4-1.

Entrevue d'après-combat de Derek Brunson
dimanche, octobre 26
3AM
CEST
Rio de Janeiro, Brazil

Médias

Récent
Megan Olivi sits down with UFC light heavyweight Phil Davis for an extended interview. Hear Davis discuss life growing up, his famous pink shorts and his bout against Glover Teixeira at UFC 179.
24 oct. 2014
Fan favorite Conor McGregor meets with the media following his UFC 179 Q&A in Brazil
24 oct. 2014
Joe Rogan ranks the greatest victories of featherweight champion Jose Aldo’s career in Ultimate 8.
24 oct. 2014
Stars from UFC 179 main and co-main event hit the scale before taking the Octagon on Saturday night at UFC 179. The action starts at 7PM/4PM ETPT on UFC FIGHT PASS before heading over to FOX Sports 1 at 8PM/5PM and then to Pay-Per-View at 10PM/7PM!
24 oct. 2014